- Tu parles sur le coup de la colère -

Aujourd'hui, je suis déçue et énervée. C'est con parce qu'on a passé une super soirée hier pour les 6 mois de Chiara. J'ai d'ailleurs passé l'une des meilleures soirées depuis mon accouchement. J'ai eu l'impression d'être à ma place, au bon endroit et avec les bonnes personnes... 

Aujourd'hui je suis assez forte pour être un peu égoïste. Un égoïsme sain et bienveillant et c'est donc (un peu) égoïste que je me permets d'être déçue de constater que mon combat ne semble pas fonctionner comme j'aimerai. Bien sûr, je ne peux pas m'attendre à ce que tout le monde pense comme moi et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai décidé de mener ce combat et d'écrire mon livre: vous faire parler et écrire aussi tout ce que je ne sais pas dire. Non, aujourd'hui, je suis simplement déçue car une amie pense qu'elle est une mauvaise mère car elle visionne quotidiennement des photos sur Instagram. Des photos qui puent l'exagération.

Elle pense que la vie est l'instant T.

Après tout, qui suis-je moi pour décider de sa façon de penser ?

Depuis 6 mois, j'essaie tant bien que mal de faire déculpabiliser certaines, faire décomplexer d'autres, briser la glace, lever le voile sur des tabous liés à la grossesse et à la maternité en vous exposant un quotidien pas toujours rose et un bonheur que je ne sais pas toujours maîtriser le tout, mélangé à l'amour sauvage que je porte à mon mari et à notre fille. 

Oser dire que l'on va mal relève du sacrifice. C'est le risque que je prends et vos jugements ne m'impressionnent pas parce que je sais que je ne suis pas parfaite et j'ai appris à me battre pour mon bonheur. Non, vous ne verrez jamais de photos de mon visage parce que c'est mon choix. Non, vous ne lierez pas d'articles toujours heureux parce que ce n'est pas ce que je suis. Non, vous ne me verrez pas à des soirées avec 100 copines parce que je n'ai pas 100 copines et que je déteste sortir. Non, vous ne verrez pas des photos de Chiara qui rigole tout le temps parce que parfois, il lui arrive de pleurer très très fort. Non, je ne répondrai pas à tous vos messages parce que trop souvent, je ne trouve même pas le temps et le courage de manger ou de me laver.

Oui, c'est ma vie et elle m'appartient. La vie n'est pas l'instant T.

Nous vivons en effet dans une société qui nous fait croire que nous pouvons être heureux en avalant des pilules ou en se foutant les doigts dans la bouche pour avoir un corps dans les normes. Ce phénomène est bien évidemment accentué par les réseaux sociaux qui nous rappellent sans cesse que nous sommes par exemple, de mauvaises mères si nous décidons de montrer le visage de notre enfant ou si notre bébé n'est pas assez couvert sur une photo. Une photo, voici l'objet du délit, voici le coupable. Une photo prise à un instant bien précis, publiée à un instant précis pour se persuader d'une chose bien précise.

Nous avons fait le choix d'être jugée à l'instant même où nous avons décidé de créer un compte Instagram, Facebook ou un blog. Tout cela est bien trop hypocrite et bien sûr, nous jouons toutes le jeu car nous avons toutes soif d'amour et de reconnaissance.

Alors, assumez. Assumez d'être parfaitement imparfaites, aimez aussi vos défauts, faites-en une force, levez la tête et avancez tout en tentant de vous améliorer. N'ayez pas honte d'affirmer qui vous êtes. N'ayez plus honte.

Moi, j'ai fait ce choix et je peux vous assurer que je vis mieux. Je ne suis pas tous les jours heureuse mais j'apprends à me contenter de ce que j'ai.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Elodie-Jelena

Je m'appelle Elodie-Jelena, j'ai 28 ans et je travaille depuis plusieurs années dans le domaine de la communication et du marketing mais ma véritable passion est l'écriture. Amoureuse des images et des mots depuis toujours, je suis aussi aussi la maman de Chiara née en avril 2016. Découvrez les bribes de notre petite vie de famille douce et sauvage grâce à mes chroniques (sans filtre) sur la maternité, l'éducation bienveillante et positive. Découvrez aussi mes coups de cœur puériculture, mode enfant et lifestyle.

Commenter cet article

Amandine 25/10/2016 14:47

Ma belle j'aurai d'une certaine façon pu écrire non pardon plutôt voulut écrire tes mots, tes lignes... JE le pense tellement. Parfois insta frustre autant par le physique de maman autant par La joies de certains enfants ou des maisons beaucoup trop propre ET bien ordonnée mais je sais me ressentrer sur l'essentiel MA VIE mon tout ET comment JE SUIS mais aussi comment JE La vois cette vie. J'aime les photos imparfaite elle révèle la vrai vie ET la vérité. Jimagine que beaucoup doivent venir vers toi mais beaucoup doivent oublier qui tu es ET pourquoi tu es La mais tu leur fais du bien. JE ne te connais ET j'adorerais mais tu as Si coeur sinon pourquoi tatouer une fleur de lotus;) meme Si tes mots sont dure ils sont pleins de vérités ET de forcée